le site du cinéma
Flux RSS Abus de ciné
 

ÉDITO


L’affiche est simple et éloquente : un visage en noir et blanc rayé, marqué comme une identité qu’on tente d’effacer. Ce visage, c’est celui des minorités sexuelles russes réprimées qu’on stigmatise et qu’on cherche à faire disparaître. Aujourd’hui, une voix s’élève : celle de Jonathan Taieb qui signe un film fort, réussi et à ne pas rater.

Lire la critique de STAND

Mathieu Payan

À L'AFFICHE

 

» Les sorties de la semaine

NEWS


» Toutes les news